Colette Nys-Mazure

Colette Nys-Mazure a écrit des textes autour des œuvres d’Alexis Lippstreu.

Alexis Lippstreu, Sans titre (tiré du Déjeuner dans l'atelier d’Edouard Manet), nd, crayons gris sur papier, 55 x 73 cm
Alexis Lippstreu, Sans titre (tiré du Déjeuner dans l’atelier d’Edouard Manet), nd, crayons gris sur papier, 55 x 73 cm

Ruminations/Ressassements

La pointe du crayon gris
poursuit les interprétations

invisibles aux yeux hâtifs
essentielles à ta main patiente

un langage d’énigmes
et ses aléas désirables

des ombrés vifs
plutôt que de fraîches couleurs

 

Jouer pour rire

Dans la chambre de Van Gogh réitérée
quelque chose diffère se dérobe

chercher scruter fouiller
tu  souris et soupires en trouvant

aucune lassitude
rien qu’une obstination souveraine

tu sais mieux que personne
ce qu’il t’est donné de dessiner

Colette Nys-Mazure

Née à Wavre, Colette Nys-Mazure vit à Tournai. Philologue de formation,  elle collabore à différents journaux et
revues. Poète (En train d’écrire, Les déjeuners sur l’herbe, Feux dans la nuit, Espace Nord), elle a reçu  différents prix dont le Prix Joachim du Bellay pour l’ensemble de son oeuvre. Elle est nouvelliste (Tu n’es pas seul, Albin Michel) ; romancière Perdre pied, Desclée de Brouwer) et essayiste (Célébration du quotidien, Desclée de Brouwer ; La vie poétique, j’y crois, Bayard ; Cette obscure clarté, Salvator ; Quand tu aimes il faut partir Maternité de Modigliani, Invenit). Elle écrit aussi pour la jeunesse et aime collaborer avec des plasticiens. Ses livres ont été traduits en plusieurs langues.

Laisser un commentaire